Bilan du stage de blues « Composer & Improviser en Blues »

Un stage de blues très riche !

Participer à un stage de blues, c’est la meilleure façon de découvrir cette musique de l’intérieur. Ce stage s’est déroulé sur un week-end. Il n’est pas adapté aux grands débutants mais à celles et ceux qui ont déjà un bon niveau musical. Pour les harmonicistes, il faut savoir lire une partition et savoir jouer les altérations aspirées (même si elles ne sont pas encore très justes).

De bons moments partagés

Ce fut un plaisir pour moi d’accueillir cinq élèves très motivés par la découverte de cette musique si riche qu’est le blues : Marc, Christian et Jean-Claude à l’harmonica, Adel et Marc (un autre Marc) au piano.  Ce fut convivial et sympathique.

Le diaporama ci-dessous en témoigne :

Ça bouillonnait sous la casquette !

Le matin du premier jour, les stagiaires ont écouté de nombreux morceaux de blues, non pas seulement pour le plaisir de la découverte, mais aussi et surtout en utilisant ce que j’appelle l’écoute active, c’est-à-dire une écoute réfléchie, où l’on cherche à analyser pour mieux comprendre ce que l’on entend.

L’après-midi, le défi était de comprendre la structure intrinsèque de plusieurs blues traditionnels pour composer un morceau original.

Le lendemain matin, nous avons abordé l’étude de l’improvisation en blues, pour tout instrument. Bien sûr, comme les stagiaires étaient pianistes et harmonicistes, le cours était orienté sur la pratique de leurs instruments respectifs.

L’après-midi, il était question d’improviser sur le thème composé la veille.

Bref, un stage riche en réflexion mais aussi un stage plein de découvertes et de surprises, tant du point de vue de la découverte du blues sous ses formes principales que de sa propre capacité à composer et à improviser dans ce style de musique encore nouveau pour les participants au stage de blues.

Composer en s’inspirant de modèles

La composition n’est pas qu’un copier-coller de phrases ou de plans que l’on juxtapose : il faut que le discours musical soit parfaitement cohérent. Pour ce faire, nous sommes partis de modèles du genre. Leur analyse a permis aux stagiaires de comprendre comment construire des phrases et les articuler entre elles.

De plus, il n’était pas question de recopier des phrases musicales mais de s’en inspirer pour créer ses propres phrases. En ce sens, le compositeur est aussi improvisateur car il doit trouver des idées originales, selon ses goûts et son inspiration du moment.

L’improvisation, ça ne s’improvise pas

A l’instar de la composition, ce stage de blues a permis aux musiciens d’appréhender l’improvisation comme un Art à part entière, avec sa structure, ses codes, ses habitudes stylistiques… Hors de question de faire n’importe quoi : pour qu’un solo soit audible et qu’il donne des idées à exploiter à l’interprète lui-même, il faut qu’il soit pensé et construit intelligemment. C’est tout l’enjeu et la difficulté d’une bonne improvisation. L’utilisation de gammes et d’ornementations de mélodies a produit de belles phrases.

Et ensuite ?

Prochain stage de blues : apprendre à jouer d’autres phrases pour étendre son vocabulaire et écrire d’autres blues, plus sophistiqués – comprenez plus enrichis – afin de sortir de la tradition et explorer de nouveaux univers, de nouvelles idées. Ça, c’est l’étape n°2. Mais si vous avez raté l’étape n°1, vous pourrez participer à la prochaine session. Pour les grands débutants – c’est-à-dire ceux qui savent bien jouer leurs notes mais ont encore du mal à déchiffrer des tablatures – je peux vous proposer un stage d’initiation au blues. Il faut néanmoins savoir altérer en aspirant (du 1 au 6), même si les altérations ne sont pas encore parfaites.

Quel est le coût de la participation à un stage de blues ?

Le stage « Composer & Improviser en Blues » se déroulait à mon domicile : c’est pratique, car j’ai plusieurs pianos chez moi et suffisamment de place pour que les harmonicistes puissent travailler sans être dérangés. Si nous sommes plus nombreux et que les instruments sont un peu plus encombrants, ou tout simplement s’il y a plus de trois pianistes, il faudra prévoir la location d’une salle, ce qui fera monter le prix. Pour information, le prix de ce stage de blues était de 187 €. Pour ce tarif, vous avez :

  • 12 heures de cours répartis sur deux jours ;
  • un cahier du stagiaire rempli d’informations pratiques ;
  • une clé USB avec tous les morceaux, les démonstrations et les pistes d’accompagnement.

Retours des stagiaires

J’ai participé comme harmoniciste à ce stage de 2 jours qui m’a fait comprendre ce qu’est un blues, sa structure, ses spécificités. Je n’aurais jamais cru qu’ensemble, sous la direction de Bertrand, alors que nous découvrions tous le Blues être en mesure de participer à la création d’un Blues et penser une improvisation dessus. Blues qui finalement ne sonne pas si mal que cela (ne soyons pas modeste!). Merci encore à toi Bertrand.

(Christian)

J’ai eu le plaisir de participer à ce stage en tant que pianiste. Pouvoir écrire un blues avec la Team et Bertrand après 1 an de piano est inespéré. Cela motive et pousse à continuer l’écoute et la composition en appliquant les ordonnances du Dr Harmo : travail, travail et… travail. Sans oublier le plaisir de jouer 😉 Encore merci Bertrand d’avoir cru en nous et de nous avoir donné la foi en Blues !

(Adel)

Pour un novice dans le domaine du blues, quand on ressort de ce stage on n’écoute plus la musique de la même façon, cela devient un réflexe de vouloir repérer les mesures et les changements, ce qui permet d’aiguiser ses capacités musicales et intuitives.

Tous les trucs, astuces, ingrédients pour s’exprimer dans cette musique sont clairement expliqués dans le fascicule que Bertrand nous a préparé.

Pour ma part, le cours est bon et clair, maintenant à chacun de voir comment l’exploiter.

(Jean-Claude)

 

La date du prochain stage de blues… ?

La date n’a pas encore été définie. En fait, plutôt que vous imposer une date, nous pouvons nous arranger entre nous pour convenir d’un week-end qui conviendra à tous. Les musiciens intéressés par le blues font partie d’un groupe que j’appelle Le Clan des Bluesmen. La participation aux stage n’est qu’une partie de l’ensemble des cours que vous pouvez suivre pour apprendre à jouer blues. Bref, si vous voulez en savoir plus sur l’ensemble des cours dédiés au blues ou que vous souhaitez simplement recevoir des informations plus détaillées sur le déroulement et le programme du prochain stage de blues, inscrivez vos coordonnées ci-dessous :

[hcshort id= »35″]

 

About the Author:

>
2 Partages
Partagez2
Tweetez
Enregistrer