Guérir du trac en deux semaines

Débarrasse-toi définitivement du trac grâce à une méthode simple mais efficace !

Jouer devant les autres te fait peur ?
Un accueil sur scène qui peut faire peur !
Le trac est une vraie maladie, dont on peut guérir en 2 semaines !

Jouer devant les autres te fait peur ?

Dis-toi bien que tu es loin d'être le seul à avoir le trac : les plus grands artistes ont peur avant d'arriver sur scène. Evidemment, quand on prépare un spectacle et que l'on a tendance à être perfectionniste, on s'attend à ce qu'il soit bien reçu par le public et on a peur de ne pas être à la hauteur. Idem quand on veut simplement jouer devant ses amis ou sa famille : la peur d'être jugé, de mal faire, nous paralyse. Mais dis-toi bien que tu n'es pas le seul dans ce cas-là, je l'ai été aussi et je sais qu'on peut tout à fait dépasser cette peur, définitivement.

 C'est ce que j'ai fait, je vais te montrer comment.

Jacques Brel vomissait avant d’entrer en scène

Ce n’était pas systématique, mais avant d’entrer en scène, le Grand Jacques, pourtant si célèbre, vomissait parfois tripes et boyaux avant d’entrer en scène. Son trac s’envolait aussitôt dès les acclamations du public. Mais il était tellement perfectionniste et prenait tellement de risques qu’il s’imaginait peut-être qu’on allait le bouder. En fait, plus on est célèbre, plus on a peur que son succès s’arrête net. Et ce succès est très relatif : si tu débutes la musique, tes amis ne te demandent pas forcément de jouer quelque chose, car ils se figurent bien que tu es encore en phase d’apprentissage. Mais si tu leur dis que tu es déjà musicien, même amateur, leur réaction sera sûrement : « Vas-y, joue-nous un morceau ! » Bien évidemment, en pareil cas, tu vas avoir peur de les décevoir.

Pourquoi les trucs que l’on te donne ne marchent pas ?

Le trac étant une gêne bien connue, chacun y va de son petit « truc », de son astuce pour éviter de succomber à la panique. Bien souvent, on te dit : « Oui, bah c’est pas si grave, si tu te plantes, les autres ne vont pas te manger ! » Et là, tu as envie de répondre : « Ah bon, ils ne vont pas me manger ? Moi qui croyais qu’ils avaient de grandes dents, prêts à me dévorer ! Tu as drôôôlement bien fait de me prévenir ! » Tu le savais déjà mais si cela suffisait à faire en sorte que tu dépasses ta peur de jouer en public, ça se saurait, tu ne crois pas ?

Certains essaient d’expirer tout ce qu’ils ont dans leurs poumons et de prendre une bonne inspiration, mais ça ne fonctionne pas mieux… Ou d’entrer en scène avec un gri-gri dans la poche…

La raison pour laquelle tout cela ne fonctionne pas, c’est que tu essaies de résoudre ton problème avec la partie consciente de ton cerveau, celle qui t’amène à réfléchir et à relativiser en essayant de rester réaliste. Mais le trac est une peur bien enfouie, qui est en lien direct avec notre inconscient. C’est sur cette partie inconsciente du cerveau qu’il faut agir. La méthode que je te propose te permet justement d’agir sur ton subconscient et de dépasser définitivement ta peur de jouer devant les autres sans avoir recours à des méthodes complexes comme la Programmation Neuro-Linguistique ou l’auto-hypnose.

Comment te débarrasser définitivement du trac ?

Tout d’abord, il vous faut comprendre d’où vient le trac. C’est la première partie de la méthode : en mathématiques, on dit souvent qu’un problème bien posé est bien résolu. De la même façon, si tu ne sais pas d’où vient cette peur maladive, tu ne réussiras pas à en guérir.

Ensuite, je t’explique le fonctionnement du cerveau humain. Pas la peine d’être un grand scientifique pour suivre mon cours : j’utilise des mots simples, que tout le monde peut comprendre. Les quelques mots scientifiques que j’emploie sont clairement définis.

Enfin, je t’indique la méthode que j’ai moi-même utilisée !

Moi aussi, j’ai eu un gros problème de trac !

J’en parle dans la vidéo : j’avais tellement le trac quand j’étais sur scène qu’un soir, je me suis dit qu’il fallait que je prenne une décision : ou j’arrêtais définitivement la musique ou je faisais tout ce que je pouvais pour guérir de cette peur paralysante. C’est en faisant des recherches poussées sur le trac et le fonctionnement du cerveau humain que j’ai compris comment procéder pour en guérir définitivement.

Non seulement cette méthode a fonctionné rapidement sur moi – à ma grande surprise – mais elle fonctionne aussi sur mes élèves et mes amis artistes. Je prends aussi l’exemple, dans la vidéo, d’une amie auteure-compositrice-interprète qui en a guéri elle aussi en 2 semaines seulement alors que le trac la gênait – et c’est peu dire – depuis plus de 10 ans !

6 Partages
>