L’atelier d’improvisation « Jeudi, c’est jazz ! » démarre jeudi 26 mars à 19 h

Désormais, chaque jeudi, je vous propose un plan de jazz. Dans les quelques lignes qui vont suivre, découvrez le plan JCJ-001.

Téléchargez le dossier pédagogique gratuit pour avoir :

  • la partition & la tablature ;
  • le play-back (c’est-à-dire la piste d’accompagnement).

[hcshort id= »32″]

Dans les quelques lignes qui suivent, je décortique le plan pour vous expliquer comment je l’ai pensé avant de le jouer. Cela peut vous donner des idées pour en créer un autre dans le même état d’esprit.

1. La gamme utilisée

J’utilise une troncature de la gamme de do M : c’est une astuce que j’utilise souvent pour me forcer à trouver des idées ! Ici, la gamme de do M n’a pas la note fa :

do – ré – mi – fa – sol – la – si – do

2. Le lien entre la mélodie et les accords : 1ère phrase

En jazz, on a tendance à accentuer les temps faibles ; il n’empêche que les 1er & 3ème temps de chaque mesure restent des points d’appui naturels. Je fais donc très attention aux notes que je joue sur les 1er & 3ème temps.

Les quatre mesures de la première phrase sont jouées sur un accord de CM7 :

do – mi – sol – si

En jazz actuel, on considère tous les accords Xm7 & XM7 comme des accords de 5 sons, en y ajoutant la 9ème majeure :

CM7 : do – mi – sol – si – ré

Mesure 1 – temps 1 & mesure 4 : mi est la 3ce de l’accord ;

mesure 1 – temps 3, mesure 2 – temps 3 & mesure 3 – temps 3 : ré est la 9ème ;

mesure 2 – temps 1 & mesure 3 – temps 1 : si est la 7ème.

3. Le lien entre la mélodie et les accords : 2nde phrase

Ce qui est sympa à faire en impro (que ce soit en jazz ou dans tout autre contexte), c’est de garder une même phrase sur plusieurs enchaînements harmoniques. C’est le cas avec ce plan : la mélodie est stricto sensu la même (en fait, il y a une tout petite différence à la dernière mesure où je joue un mi médium en lieu et place du mi grave de la 1ère phrase).

Mais ce qui est intéressant ici, c’est que les notes que l’on joue ne semblent pas sonner de la même façon que précédemment, car les liens entre les notes et les accords ne sont pas les mêmes.

L’accord de la mesure 5 est Dm7 :

Dm7 : ré – fa – la – do – mi

L’accord de la mesure 6 est G7 ; considérez-le comme un G13, c’est-à-dire un accord qui contient l’infrastructure 1 – M3 – 5 – b7 et la superstructure M9 – M13 :

G7 : sol – si – ré – fa – la – mi

L’accord des deux dernières mesures est CM7, dont nous avons déjà parlé.

Mesure 1 – temps 1 : mi est la 9ème de l’accord ;

mesure 1 – temps 3 : ré est la fondamentale ;

mesure 2 – temps 1 : si est la 3ce ;

mesure 2 – temps 3 : ré est la 5te ;

les mesures 3 & 4 sont les mêmes que précédemment.

Téléchargez le dossier pédagogique gratuitement :

[hcshort id= »32″]