Le 3 soufflé et le 2 aspiré

Est-ce gênant de jouer le 3 soufflé plutôt que le 2 aspiré et pourquoi ?

L’harmonica diatonique adopte le système d’accordage Richter qui permet d’avoir les deux accords

harmoniciste inspiré

2 aspiré ou 3 soufflé ?

principaux de la musique populaire dans le grave, afin d’accompagner la plupart des morceaux, notamment le blues traditionnel. Du coup, on a un sol en 2 aspiré et… Un sol en 3 soufflé ! Deux fois la même note.

Sur une tablature, je vois que je dois jouer un 2 aspiré ; est-ce que je peux jouer un 3 soufflé à la place de ce 2 aspiré ? En quoi est-il plus judicieux de jouer le 2 aspiré plutôt que le 3 soufflé ?

Un sol plus bas que l’autre

Tout d’abord, il faut savoir que le sol en 2 aspiré est plus bas que le sol en 3 soufflé. Généralement, le 3 soufflé est accordé au diapason, le 2 aspiré légèrement plus bas. Il ne sonne pas faux pour autant car l’écart est plus petit que le quart de ton, ce qui n’est pas suffisant pour que l’oreille humaine le perçoive comme une fausse note. On peut donc considérer que ce sont deux notes différentes et on peut parfaitement préférer un sol à l’autre.

Le 2 aspiré, une note géniale pour le blues

En blues, on joue beaucoup plus souvent le sol en 2 aspiré que le sol en 3 soufflé car, en 2 aspiré, on a également la possibilité de jouer des altérations : fa dièse en 2 altéré d’un demi-ton, fa bécarre en 2 altéré d’un ton. En jouant un dip bend, on peut attaquer la note par l’altération et obtenir un effet bluesy particulièrement intéressant que l’on ne peut pas avoir sur un 3 soufflé. Bien sûr, on peut placer cet effet sur d’autres musiques que le blues mais disons que c’est un effet caractéristique du blues en deuxième position. Il est par conséquent judicieux de s’entraîner à penser le sol comme un 2 aspiré plutôt qu’un 3 soufflé.

Mais alors, on ne joue jamais le 3 soufflé ?

Lorsque l’on joue un morceau dont le tempo est assez élevé, moins on a de déplacements sur l’instrument, mieux c’est ! Imaginez un morceau qui vous demanderait de sauter plusieurs fois de suite à toute vitesse du 4 soufflé au 7 aspiré : ce serait une véritable épreuve de force ! Supposons que je joue un do en 4 soufflé et que je dois jouer ensuite un sol puis un do. Plutôt que jouer le sol en 2 aspiré comme j’en ai l’habitude en sautant du 4 au 2 puis du 2 au 4, je pense que je remplace le 2 aspiré par un 3 soufflé ; ainsi, je joue 4 soufflé, 3 soufflé et 4 soufflé. C’est plus simple à tout point de vue : non seulement je n’ai aucun écart entre deux notes contigües, mais de plus, je ne joue que des notes soufflées.

Pour en savoir plus sur le système d’accord Richter et apprendre à jouer toutes les notes sur votre harmonica, abonnez-vous à la Formation Complète en cliquant sur le lien ci-dessous :

Je m’abonne à la Formation Complète !

About the Author:

  • Anonyme dit :

    Souffler ou aspirer ?

    Question qui apparemment n’est importante que pour les non novices. Pour le joueur lambda, cela ne me paraît pas très important, surtout si votre harmonica date de plus de 30 ans !

    Mais merci de nous l’avoir signalé.

  • Pourquoi, Georges ? En quoi l’âge de l’harmonica intervient dans le choix du sol ?

  • >
    5 Partages
    Partagez5
    Tweetez
    Enregistrer