Bonjour !

Je m’appelle Bertrand Georges Pierre Carbonneaux, alias « HarmoChopin ».

J’ai créé l’école internationale d’harmonica « harmodiatojazz », que j’anime quotidiennement.

Plus de 500 élèves sur plusieurs continents (Europe, Amérique du Nord, Afrique, Asie) ont déjà appris à jouer de l’harmonica grâce à cette école, depuis 2014.

Si tu es ici, c’est sans doute que tu souhaites :

  • apprendre à jouer de l’harmonica ;
  • ou progresser à l’harmonica si tu en joues déjà. En effet, même si tu n’es déjà plus un(e) débutant(e), tu peux tout à fait avoir recours à mes conseils, mes cours et mes formations pour progresser.

1-Pour en savoir plus sur ton professeur d’harmonica

Je suis né dans une famille d’artistes amateurs. Mon grand-père paternel, deuxième basson à l’opéra Garnier de Paris, aurait pu faire carrière en tant que professionnel, si la Seconde Guerre Mondiale et son emprisonnement en Silésie jusqu’en 1946 n’en avaient pas décidé autrement.
J’avais des discussions passionnées avec lui sur tout un tas de sujet, mais surtout sur la musique, tout en écoutant ma grand-mère qui jouait une sonate de Mozart au piano.
Contrairement à mon grand-père, qui avait l’oreille absolue, était très bon interprète, mais limité en composition, je n’ai pas l’oreille absolue, je ne suis pas un excellent interprète, mais je suis plutôt bon en composition (et en création de chansons). Mais l’essentiel de mon talent n’est pas là.

Car si je n’ai jamais été un interprète hors pair, je suis né avec l’envie de partager mon savoir. J’ai toujours été félicité pour ma pédagogie.

Il y a 15 ans, je rêvais de devenir célèbre, d’une manière ou d’une autre. Et puis un jour, en sortant d’un cours particulier que j’avais eu grand plaisir à donner, j’ai réalisé que devenir célèbre n’était pas mon objectif : j’ai alors simplement décidé d’être heureux.

En septembre 2014, j’ai créé la toute première école internationale francophone d’harmonica diatonique. J’ai mis 8 ans pour mettre ma Formation Complète au point ; elle a déjà permis à plus de 250 élèves de débuter l’harmonica. Ce que j’aime, dans ce métier, c’est que le retour des élèves est toujours positif ; j’ai même changé la vie de certains d’entre eux. Je me rappelle un épisode de la Quatrième Dimension, où un professeur, au seuil de sa mort, regrette de n’avoir pas laissé de trace dans l’Histoire. Alors, les esprits de ses élèves se révèlent à lui et le rassurent : bien sûr qu’il a changé l’Histoire, puisqu’il a permis à des milliers d’élèves de s’épanouir et de réussir la vie qu’ils rêvaient d’avoir.

J’aurais pu enseigner dans les collèges et les lycées, mais je considère que le système imposé par l’Education Nationale française est une erreur : un seul professeur ne peut pas permettre à trois classes de 35 élèves de réussir. Or c’est la réussite de mes élèves qui me motive, pas d’avoir une bonne moyenne de classe. C’est pourquoi j’ai lâché mon ancien métier de Directeur Technique d’une S.A. d’H.L.M. pour me consacrer pleinement aux cours particuliers.

Et c’est pour partager l’émerveillement que l’étude de la musique m’apporte au quotidien que j’ai créé mon école de musique. Quoi que soit ma vie à l’avenir, que je gagne beaucoup d’argent ou que l’école internationale d’harmonica me permette simplement de continuer d’en vivre, je n’arrêterai jamais d’enseigner. C’est ma raison d’être sur Terre, c’est ma plus grande passion, c’est pour cela que je me lève le matin et c’est avec le sentiment d’une mission accomplie que je m’endors chaque soir.

Depuis mes débuts à l’harmonica en tant qu’élève, les amis, les professeurs, les artistes me surnomment « Chopin ». Ce surnom vient d’une vieille histoire…

en pleine composition...J’ai appris l’harmonica en autodidacte (j’étais déjà flûtiste et pianiste), parfois en m’aidant d’une méthode « livre de poche + cassette audio » et, quand je me suis retrouvé dépassé par des techniques que je n’arrivais pas à appliquer sur l’instrument, j’ai pris un an de cours particuliers avec Laurent Maur, puis j’ai rejoint un cours collectif, dirigé par Greg Zlap, qui fut l’harmoniciste « side-man » de Johnny Hallyday. Je considérais que j’en étais encore au stade des balbutiements ; alors, pour consolider mes bases, je me suis inscrit au cours réservé aux débutants (ce que j’étais encore). Comme j’avais déjà un solide bagage musical, j’ai avancé beaucoup plus vite que mes collègues. L’un d’eux, impressionné par mes capacités, bien que connaissant mon passé (je n’avais rien caché aux autres), sans doute pour se rassurer lui-même, vu qu’il ramait littéralement, a considéré que la musique me venait naturellement, spontanément et que je n’aurais sans doute jamais besoin de travailler. Or je faisais mon heure quotidienne… Il m’a surnommé « Chopin » dès le deuxième cours et ce surnom m’est resté… Ce qui est amusant, c’est que lorsque j’étais élève pianiste et que je sortais de temps en temps mon petit harmonica de la poche, à mes tout débuts déjà, mes amis me surnommaient « Harmo ». Du coup, quand j’ai commencé à fréquenter les forums sur le web, j’ai choisi « HarmoChopin » comme pseudo.

Je suis également auteur-compositeur et arrangeur. J’ai eu la chance d’avoir été l’élève de JosephNil-cascade Makholm à la Bill Evans Piano Academy en classe de composition et arrangement jazz. La composition n’était pas une activité nouvelle pour moi puisque j’avais suivi également les cours de Jean-Luc Kuczynski au sein de Polyphonies, la célèbre école de composition classique par correspondance, où j’avais été reçu avec la mention Très Bien. Je participe depuis six ans aux ateliers d’écriture de Claude Lemesle, l’homme aux trois mille chansons.

orchestre-1Je donne des cours d’harmonica diatonique à temps plein depuis des années : en cours particuliers, en stages et en ligne grâce à des formations que vous pouvez suivre de chez vous, devant votre ordinateur (Mac ou PC), votre smartphone ou votre tablette. Pour la petite histoire, j’ai enseigné un an à l’école municipale de musique de Vauréal où j’avais moi-même débuté l’harmonica, avec Laurent Maur. Toujours à l’écoute de mes élèves, j’essaie constamment de trouver la meilleure approche, la meilleure pédagogie. Cela faisait longtemps que je rêvais d’écrire une méthode beaucoup plus performante que tout ce que j’avais pu trouver dans le commerce.

Avant de créer ce site, j’avais souvent des appels de débutants qui habitaient très loin de chez moi et qui, pourtant, préféraient prendre des cours avec moi plutôt que d’essayer de trouver un prof près de chez eux, soit parce qu’ils m’avaient vu jouer en vidéo sur la chaîne YouTube d’HarmoChopin, soit parce qu’ils avaient lu les commentaires de mes élèves sous mes annonces. Bref, le dilemme était que nous ne pouvions pas faire des centaines de kilomètres chaque semaine pour nous rencontrer. Parfois, un harmoniciste de Dijon ou de Perpignan participait à l’un de mes stages en région parisienne, mais le cours hebdomadaire était exclu.

J’ai alors pris la décision d’écrire une méthode qui s’adresserait aux grands débutants et leur permettrait de progresser rapidement. Malheureusement, comme je comptais tout expliquer dans le détail, je me serais retrouvé avec un livre d’au moins 800 pages ! Aucun éditeur n’aurait accepté de publier un bouquin pareil… J’ai alors changé de format pour les vidéos et fichiers téléchargeables, beaucoup plus pratiques pour les élèves !

J’avoue ne pas avoir créé la formation tout de suite : j’ai commencé par monter un site sur lequel je proposais 12 cours gratuits (toujours disponibles sur ce site), ce qui m’a laissé le temps de peaufiner le tournage et le montage des vidéos de cours. Et puis, je me suis formé à la pédagogie en vidéo avec un conférencier canadien, car ce n’est pas la même approche d’avoir un élève en chair et en os devant soi que de parler devant une caméra. De nature perfectionniste, je me demandais si mes premiers cours en vidéo allaient bien être reçus. Autant je suis très détendu en cours particuliers, autant j’étais un peu tendu devant la caméra…

[/fusion_builder_column]

L’agora

En fait, les vidéos ont plu tout de suite car, malgré mon manque évident d’assurance devant la caméra – ça s’est bien arrangé depuis – les futurs harmonicistes trouvaient mes explications claires et précises et surtout, ils pouvaient directement mettre en pratique mes conseils ; ainsi, ils progressaient beaucoup plus rapidement qu’avec les méthodes traditionnelles.
Là où j’ai un peu ramé, ce fut sur la présentation du site et sur sa navigation : où cliquer ? Comment accéder aux cours ? Comment apprendre à jouer rapidement ses premiers morceaux ? Comment s’inscrire à la Formation Complète ? Rien de tout cela n’apparaissait clairement.

J’ai pris bonne note de toutes vos remarques et j’ai refait le site de nombreuses fois, notamment une fois où j’ai littéralement passé trois jours et deux nuits à tout refaire. Sa forme actuelle reflète beaucoup plus la clarté et la concision de mes cours, alors qu’autrefois, il ressemblait plutôt à un blog d’amateur.

Comme j’aime le contact direct avec mes élèves, la convivialité et la spontanéité, j’anime depuis plusieurs années un rendez-vous un mardi sur deux, que j’appelle Agora. En cliquant sur un simple lien que je vous envoie par e-mail, vous avez la possibilité d’être invité, sur une plate-forme en ligne, à poser toutes vos questions : vous recevez une réponse en direct ; l’avantage de cette démarche est que vous avez non seulement vos propres réponses, mais aussi celles aux questions des autres élèves, ce qui est un enrichissement considérable. Parfois, les questions des uns donnent des idées de questions aux autres. Et comme je ne suis jamais avare d’informations, comme il y a souvent des nouveautés (un nouveau cours est créé chaque semaine, toute l’année), vous vous tenez toujours au jus de ce qui se passe au sein de l’école harmodiatojazz. Cette école n’est pas une école traditionnelle, genre conservatoire, mais une école en ligne, qui vous propose des cours privés, des ateliers, des cours collectifs, des agoras, des stages en présentiel…

Lorsque vous prenez des cours dans cette « école », sous quelque forme que ce soit (formation ou stage, par exemple), vous avez la possibilité de jouer en groupe : en effet, depuis plusieurs années, j’organise deux concerts d’élèves par an. Comme je suis aussi professeur de piano, professeur de flûte et que j’anime également des stages tous instruments, j’ai la possibilité de constituer des groupes. Ce qu’il y a de bien pour vous, c’est que, non seulement, vous vivez une expérience de jeu en groupe, mais vous progressez encore plus vite car rien n’est plus formateur que se retrouver avec d’autres élèves, en stage ou en répétition.

Quels morceaux allez-vous jouer ? Soit des morceaux que vous aurez appris par vous-même, soit des morceaux que vous aurez appris en suivant la orchestre-2 Formation Complète : chaque mois, tout au long de votre formation, vous pouvez télécharger deux dossiers pédagogiques.  Un « dossier pédagogique » contient une composition pour harmonica, adaptée à votre niveau : vous y trouvez la démonstration du morceau à apprendre, sa partition, sa tablature pour harmonica, mais aussi une piste d’accompagnement pour que vous puissiez rejouer le morceau comme le modèle, en étant accompagné par un véritable orchestre. Première expérience de jeu en groupe, en quelque sorte. Ces morceaux, qui constituent votre répertoire, sont facultatifs : vous pouvez parfaitement suivre la formation jusqu’au bout et progresser sans en jouer un seul, mais ils sont un bon complément et c’est toujours très agréable d’appliquer ce que l’on a vu dans les cours en jouant de véritables compositions pour harmonica, n’est-ce pas ? L’essentiel est toujours de se faire plaisir : c’est le maître-mot de la Formation Complète.

Ma motivation, aujourd’hui, est de continuer de vous proposer des cours sous différentes formes, avec des contenus différents, toujours complémentaires, pour vous rendre service, que vous soyez débutant ou non et que mes cours répondent parfaitement à vos attentes.

L’existence de ce site est une formidable opportunité pour vous : grâce aux cours en vidéos, aux quel-2d-minie-books offerts, aux articles instructifs, à la possibilité de participer à des stages toute l’année, vous allez vite progresser, gagner du temps dans votre apprentissage et devenir de bons musiciens, heureux et fiers de jouer de l’harmonica diatonique jazz, blues, country, celtique…

Ta réussite sera ma plus grande satisfaction.

[/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

2- Les coordonnées postales de l’école d’harmonica

Je suis autoentrepreneur ; l’adresse de l’école d’harmonica est donc confondue avec mon adresse personnelle :

CARBONNEAUX Bertrand Georges Pierre

4, boulevard Georgette Agutte

95210 SAINT GRATIEN

  • Werner dit :

    Bonjour,

    Je n’ai absolument aucunes bases (on peut pas faire plus débutant…) et je trouve vos premières vidéos très didactiques et détaillées, parfait pour moi! C’est bien plus motivant quand on a pas le sentiment que ça va trop vite. Merci !

  • HarmoBlues dit :

    Bonjour Chopin

    Je serais intéressé par des cours
    J’ai 3 ans et demi de pratique

    Merci de me donner plus d’information

    Cdlt

  • Bertrand Carbonneaux dit :

    Bonjour Werner,

    Je suis heureux que vous y trouviez votre compte. Vous en êtes donc à la partie « Techniques », j’imagine. N’hésitez pas à commenter chaque vidéo si vous en avez le temps : c’est d’abord à des musiciens « grands débutants » comme vous auxquels j’ai pensé en créant ces vidéos pédagogiques, il est donc important pour moi d’avoir un retour régulier de votre appréciation.

    En attendant, bonne musique !

  • Bertrand Carbonneaux dit :

    Bonjour, HarmoBlues !

    Trois ans et demi de pratique de l’harmonica ? Vous devez avoir un bon niveau, déjà. Quelles sont vos difficultés, que souhaitez-vous travailler ? En fonction de ce que vous savez déjà faire et de votre projet, je serai plus à même de vous proposer une formation adaptée à vos besoins.

    Cordialement,

    HarmoChopin

  • philippe07 dit :

    Bonjour,
    Depuis longtemps j’avais envie de jouer de l’harmonica, mais…
    J’ai 60 ans, je viens de cesser tout activité professionnelle, je viens de déménager en Ardèche et j’ai décider de m’y mettre. J’espère pas trop tard. (aucune notion et expérience en musique). Pas de cours d’harmonica possible dans mon coin !
    J’ai déjà acheté par internet un harmonica Suzuki Promaster valved D et la méthode pour les nuls.
    Après avoir visionné les 2 premières vidéos, je me suis acheté aujourd’hui même un harmonica Hohner Blues Harp Bb (celui que vous recommandez n’étant pas en stock) afin de pouvoir suivre vos cours. Ceux-ci me paraissent vraiment compréhensibles et me rassurent, notamment en ce qui concerne la prise en mains et en bouche. J’étais à deux doigts d’abandonner jusqu’à ce que tombe sur votre site.

    Merci pour ces premières vidéos.

  • K.loo dit :

    Bonjour,
    tout d’abord bravo pour votre implication dans l’apprentissage des débutants !
    Vos vidéos sont explicites, claires et précieuses pour un bon début.
    J’ai acquis un harmonica en C et n’arrête pas de m’exercer tout au long des journées ; aussi des progrès se font sentir « assez rapidement ».
    Je joue un peu de saxo donc maîtrise bien la technique de la respiration colonne d’air.
    Le note par note est maintenant acquis mais j’aimerais beaucoup que vous fassiez une vidéo sur la technique des bends (altérations) aussi claire que celle sur l’embouchure .
    Un grand merci par avance.
    Cordialement.

  • Bertrand Carbonneaux dit :

    Vous trouverez de nombreux cours à ce sujet dans la Formation Complète.

  • Bertrand Carbonneaux dit :

    Rassurez-vous : j’ai une élève qui a débuté l’instrument à l’âge de 70 ans alors qu’elle n’avait jamais fait de musique. Après deux ans de pratique en cours particulier, elle a vraiment bien progressé et s’est déjà produite trois fois en concert.

  • PHINU3012 dit :

    Bonjour,
    Je viens enfin de me décider à apprendre l’harmonica (achat aujourd’hui), je suis dans la même situation que philippe07 et je pense avec la même motivation. Je viens de découvrir vos quatre premières vidéos Techniques, je les trouve très pédagogiques et je vous en félicite, j’espère donc que vous en avez d’autres en préparation.
    Merci donc pour ces premiers pas
    Cordialement

  • Bertrand Carbonneaux dit :

    Merci de ce gentil commentaire ! Effectivement, d’autres vidéos techniques sont en préparation : j’ai écrit des dizaines d’exercices pour apprendre à mieux maîtriser les déplacements sur l’instrument. Je suis également en train de fignoler des vidéos sur l’improvisation avec des méthodes que je crois être très efficaces. A très bientôt donc !

  • Julien dit :

    Cela fait quatre ans que je joue de l’harmonica, diatonique et chromatique. Je n’ai jamais eu de prof, ce qui fait que je ne travaille que ce qui me plaît et abandonnais facilement. Je sais faire à peu près les bends des 6 premiers trous et l’overblow du 5 et du 6. Je n’avais jamais réussi à improviser, grâce à vous j’arrive peu à peu merci !
    Ce serait vraiment super si vous pouviez faire une vidéo sur la justesse des altérations, comment par exemple dans le trou n°3 réussir à distinguer clairement les différents demi-tons du si au lab, j’ai toujours du mal et souvent un sib sort à la place du la.
    Julien

  • Cher Julien,
    Je suis heureux que l’improvisation commence à se débloquer après seulement quelques vidéos. Je publierai très prochainement un morceau sur lequel j’improvise, l’idée étant de vous expliquer ma démarche très précisément.
    On me parle souvent des altérations ; moi-même, quand j’ai débuté, je peinais souvent, notamment dans le trou n°3. A force de chercher et par la suite d’enseigner, j’ai finir par trouver tout un tas de points de repère que je vous communiquerai. Cela étant, pour vous préparer un cours vraiment efficace sur vidéo, il va me falloir un peu de temps car je veux être sûr d’être suffisamment précis et clair. Mais ne vous inquiétez pas, c’est prévu.

  • christian dit :

    Je suis un élève de Bertrand depuis un an, effectivement sa méthode est très motivante, même s il reste difficile pour moi de sortir de très bons sons, c’est à moi d’y travailler. Car il est très agréable de comprendre ce que l’on joue et de savoir comment s’améliorer avec des techniques simples et ludiques, s’initier à l improvisation c’est comme gagner en liberté…

    Bravo, Bertrand : continue !

  • ALAIN WILLIAMSON dit :

    J’aimerais suivre.

  • Qu’aimeriez-vous suivre, Alain ? Des cours d’harmonica, j’imagine.

  • gonzales dit :

    Bonjour Bertrand,

    Sur une de tes vidéos, tu parlais d’un harmo idéal et réglé par une de tes connaissances ; j’aimerais en savoir + et comment l’acheter ;
    merci d’avance et bonne fête de fin d’année.

    PS : Bb pour l’instrument

  • Bonjour José,

    En fait, il s’agit d’un harmonica que je règle moi-même ; en cliquant sur « bête de course » ci-dessous, tu accèdes à la présentation de la bête et au formulaire pour la commander :

    bête de course en Bb

    Félicitations pour ta motivation !

  • Jean-Louis LEROUX dit :

    Bonjour Bertrand,
    Je viens de m’inscrire et d’acheter une « bête de course » mais est-ce trop récent ? J’avoue avoir un peu de mal à m’y retrouver entre les différents sites et les mails, entre la partie gratuite et les formations payantes, doit-on pour s’inscrire à une formation dès maintenant ?
    Par où et comment commencer ? Merci de votre aide !

  • Bonjour Jean-Louis,

    L’achat d’une bête de course quand on est débutant est un très bon choix : en effet, vous allez avoir entre les mains un instrument qui vous suivra pendant plusieurs années. Inutile d’acheter un instrument bas de gamme, d’en changer un mois après pour un instrument moyenne gamme et le changer encore six mois plus tard pour un modèle haut de gamme. Avec la bête de course, vous avez tout de suite un harmonica polyvalent. Gain de temps et d’énergie !

    J’ai créé une formation destinée aux grands débutants, c’est la Formation Complète :

    La Formation Complète pour débuter à l’harmonica

    Chaque mois, un nouveau module de cours est disponible sur votre espace-membre.

  • champagneur dit :

    Bonjour Bertrand,
    J’ai laissé un commentaire il y a 2 jours sur ton site et qui concernait le nettoyage d’une bête de course ; mon commentaire a disparu sans une réponse de ta part, j’espère que ma question ne t’a pas embarrassé !!!
    Cordialement

  • Ta question ne m’a nullement embarrassée. D’ailleurs, aucune question ne m’a jamais embarrassée : je réponds à tout (si ça concerne la musique, bien entendu). Ta question n’a pas disparu : seulement, elle doit être approuvée avant sa publication, pour éviter les messages à caractère injurieux ou déplacé. Je ne dis pas ça pour toi, mais le garde-fou que j’ai installé sur ce site me permet de ne pas avoir à gérer les messages publicitaires, racistes ou appelant à la violence.
    Bref, j’ai répondu à ta question : as-tu lu ma réponse ?

  • Ladeuc dit :

    Salut Bertrand ! Tout d’abord, merci pour ton site, l’harmonica n’est pas toujours l’instrument où l’on trouve le plus de réponses complètes, pour le coup ton site en apporte beaucoup !
    Voilà mon souci : je fais de l’harmonica depuis quelques années, je connais actuellement le principe des 3 premières positions :
    Position 1 : Gamme majeure de la fondamentale : 4+ 4 4 5+ 5 6+ 6 7 +7
    Position 2 : Gamme « blues » de la quinte : 2 3′ 4+ 4’4 5 6+
    Position 3 : Gamme mineure de la seconde : 4 5 6+ 6 7+ 8

    Mais impossible de trouver sur internet la tonalité et les notes à jouer pour se poser en position 4, position 5, position 6… Ou aucune des autres jusqu’à la 12 !
    Je sais que tu proposes un cours en pdf là-dessus, mais est-ce que ça apporte ces réponses ou est-ce que sur les 3 premières positions ?

    Merci de ta réponse, Bertrand, et bonne soirée !

  • Bonjour Ludovic,
    Je me suis permis de corriger ton message pour que la tablature que tu utilises colle avec celle que je préconise d’utiliser dans mes cours :
    un numéro suivi d’un + indique où il faut souffler ;
    un numéro tout seul indique où il faut aspirer ;
    une apostrophe indique où il faut altérer.
    Tu trouveras tous les codes de tablature ici.
    J’ai également corrigé quelques coquilles, afin de pas induire les autres élèves en erreur.

    Quelques précisions sur les trois gammes que tu cites…
    Première position, gamme majeure « de la fondamentale » : cela signifie que l’on joue la gamme majeure dans la même tonalité que celle de l’instrument. Par exemple, jouer la gamme de do majeur sur un harmonica accordé en do majeur.
    Deuxième position, gamme blues de la quinte : la gamme blues que tu cites est la gamme blues mineure (il existe aussi une gamme blues majeure) que l’on joue à partir de la tonique située une quinte au-dessus de la tonalité de l’instrument. Par exemple, jouer la gamme blues de sol sur un harmonica accordé en do.
    Troisième position, la gamme mineure de la seconde : ici, tu fais référence à « une » gamme mineure (car il en existe beaucoup), que l’on appelle la gamme pentatonique mineure. En troisième position, on peut aussi jouer la gamme dorienne, entre autres, avec uniquement des notes naturelles : 4 5+ 5 6+ 6 7 7+ 8
    Dans mon cours sur les positions, plutôt que te donner une simple liste, je t’explique comment savoir dans quelle position il faut se placer pour jouer telle ou telle autre gamme, de la première à la douzième position. C’est ce que je fais pour calculer les positions rapidement, quand je suis sur scène et que je dois jouer un solo sur un morceau que je ne connaissais pas encore deux minutes auparavant. C’est dire si c’est rapide.
    Voici le lien pour accéder au cours : https://harmonicabluescountryjazz.com/carte/

  • Ladeuc dit :

    Ouah, tout d’abord super pour la rapidité de ta réponse, et merci pour les quelques rectifications !
    Me voilà très très intéressé par ce cours que tu proposes ; j’ai cependant une dernière interrogation…
    Dans ce cours, expliques-tu « uniquement » comment déterminer la position à utiliser en fonction de la tonalité, ou montres-tu également les différentes notes à jouer ?
    Comme par exemple pour la 2ème position : 2 3′ 4+ 4’4 5 6+

    Merci d’avance !
    Bonne soirée !

  • En fait, on peut jouer beaucoup de gammes dans une même position. Par exemple, en 2ème position, je peux jouer :

  • une gamme de sol majeur
  • une gamme de sol mineur
  • une gamme de sol blues
  • une gamme de sol mixolydien
  • Si c’est la pratique du blues qui t’intéresse, tu verras les différentes gammes que l’on peut jouer dans les cours de blues. Mais je peux aussi te faire un cours complémentaire à la carte, avec la liste de toutes les gammes possibles dans chaque position (ou tout au moins les gammes les plus couramment jouées).

  • Ladeuc dit :

    Ok, je vois !

    De mon côté, je recherche surtout à savoir quelle notes jouées « en général » dans les positions, si je n’ai que la théorie du jeu positions-tonalités ça ne m’avancera pas car je ne saurai quand même pas quoi jouer de façon pratique lors d’une musique.
    Du coup je n’ai pas bien compris si ton cours le permet ?
    Et si ce n’est pas le cas, comment peut-on se débrouiller pour le faire à la carte comme tu dis ?

    Merci bien de ta disponibilité à nos commentaires !

  • En fait, Ludovic, je pense que les deux cours te seront utiles, car complémentaires : le premier qui n’est pas purement théorique, mais qui explique comment je fais en pratique et le second, que je me propose de te créer sur-mesure, pour lister toutes les gammes que tu peux jouer d’une position à l’autre. Afin de ne pas passer un temps colossal à la création de ce nouveau cours et pour être bien certain qu’il corresponde à ce que tu recherches, veux-tu me lister les styles de musique dans lesquels tu souhaites t’exprimer ? Car on n’utilise pas les mêmes gammes, lorsque l’on improvise en blues, en jazz, en country music ou en rock, pour ne citer que ceux-là.

  • Ladeuc dit :

    Ok, eh bien, avec plaisir : je trouve ça très intéressant, les positions c’est vraiment un sujet très important et qui me semble un vrai palier à comprendre/connaître pour progresser.
    Je suis quelqu’un de plutôt hétéroclite, mais si je devais préciser quelques styles que j’affectionne particulièrement, ce serait : le blues, le rock et le folk.

    Merci à toi !

    Ps : Peut-être que tu n’en parles pas ici, mais aurais-tu une idée du prix de ces deux cours ? Etant étudiant je me dois d’aborder la question ! Ahah !

  • Effectivement, Ludovic : je ne parle pas des tarifs ici car, d’une année sur l’autre, ils sont susceptibles d’évoluer. Je te donne les tarifs par e-mail.

  • avice dit :

    Bonsoir Bertrand,
    Pour Noël, j’ai acheté un diatonique Hohner en Do/C réglage Richter et après, j’ai découvert votre méthode qui préconise de débuter avec un accord en Si bémol… Trop tard donc. Puis-je débuter avec votre méthode quand même ? Je suppose que c’est une question d’oreille que je n’ai pas encore découverte. J’aime la musique mais ne joue d’aucun instrument. Pour devenir acteur, j’ai choisi l’harmonica pour son côté instrument soliste qui se rapproche de l’accordéon en plus pratique pour le transport et plus économique aussi. J’ai toujours été fasciné par l’accordéon, un instrument d’orchestre populaire en Europe comme l’harmonica chez les cow-boys. Bref, si j’arrive à réveiller mon oreille en quelques mois, et jouer quelques morceaux pour animer des fins de soirées entre amis, je me lance… Au pire j’aurais perdu 80€ pour ce Hohner signature Bob Dylan.
    Gilles

  • Bonjour Gilles,
    Dans quelques mois, vous aurez effectivement déjà le niveau pour animer des fins de soirées entre amis, grâce à la Formation Complète.
    Mais pour la suivre, vous devez avoir absolument un Bb (si bémol). Ne revendez pas votre C (do) pour autant : vous pourrez en jouer très bientôt, en appliquant ce que vous aurez vu sur l’harmonica en Bb. Mais ne prenez pas un Marine Band de chez Hohner : ils ne sont pas adaptés aux débutants.

  • Denis Guy dit :

    Bonjour ,j’attend les moyens de pouvoir lancer le programme je suis toujours là !!!!!

  • Toggle Sliding Bar Area
    >
    3 Partages
    Partagez3
    Tweetez
    Enregistrer