Pourquoi ne pas débuter sur un harmonica en do ?

La question que l'on me pose le plus souvent, depuis que je donne des cours d'harmonica au sein de notre école, c'est : "Pourquoi ne pas débuter sur un harmonica en do ?"

"Ce n'est pas plus facile, de débuter sur un do ?"

J'ai déjà répondu de nombreuses fois à cette question, mais je te propose ici une autre façon d'illustrer mon choix de l'harmonica en si bémol pour les débutants.

Je viens de prendre une heure de mon temps pour écrire cet article, pour répondre à cette question précisément, en essayant de ne pas utiliser de mots compliqués à comprendre, si tu débutes la musique.

Lis attentivement cet e-mail.

Si tu es largué, n'hésite pas à me poser des questions dans la zone de commentaires.

Alors...

Jouer en do est plus facile... Pour les pianistes !

Jouer en do naturel est effectivement plus simple pour les pianistes, car les enfants, qui ont de petites mains, n'ont ainsi pas besoin de jouer sur les touches noires.

Voilà.

C'est juste pour cette raison, que jouer en do est réputé plus facile.

Mais si tu débutes le saxophone ténor, vu qu'il est en si bémol, ce sera plus difficile de jouer en do que de jouer en si bémol.
Au début, en tout cas.

À l'harmonica, quel est le plus difficile, quand on se contente de jouer des notes naturelles ?

Ce qui est difficile au début, c'est de jouer dans une seule ouverture à la fois.

Mais souffler et aspirer, ce n'est pas difficile et ça ne fait aucune différence, que tu joues sur un harmonica grave ou aigu.

Tous les enfants sont capables de faire cela, dès le plus jeune âge.

Mais dès qu'on attaque les altérations, c'est une toute autre histoire.

Comment jouer les altérations plus facilement ?

Au début, on a l'impression qu'on n'y arrivera jamais.

Et puis, après avoir un peu travaillé, on s'aperçoit qu'on altère trop.

Alors, il faut encore travailler pour jouer juste.

Quand on altère sur un harmonica aigu, il est plus facile d'altérer, mais il est plus difficile de jouer juste.

Quand on altère sur un harmonica grave, il est plus facile de jouer juste, mais il est plus difficile d'altérer.

Le meilleur compromis que j'ai trouvé et que j'ai testé sur des dizaines d'élèves, c'est la tonalité de si bémol.

Mais ça veut dire qu'on doit penser les notes avec des bémols ? Ce n'est pas plus difficile ?

Je n'ai pas envie de me prendre la tête avec des bémols...

Quand je joue de l'harmonica - même technique quand je joue de la flûte - je pense que je joue sur un instrument en do.
Même si je joue sur un si bémol.

Ce n'est pas une hérésie de ma part, c'est une technique bien connue des instrumentistes qui jouent sur des instruments de tonalités différentes, ça s'appelle la "technique des instruments transpositeurs".

Les instruments transpositeurs

Pour te faire comprendre cette technique, imaginons cette petite scène :

"Tu es appelé par un groupe de musique pour jouer un solo d'harmonica sur scène.

Pour simplifier l'exemple que je te donne, admettons que tu doives jouer do-ré-mi-ré-do.

Tu travailles le morceau chez toi, do-ré-mi-ré-do.

Tu choisis un harmonica en do, tu regardes la tablature harmonica : pour jouer do-ré-mi-ré-do, il te faut jouer :

"4 soufflé - 4 aspiré - 5 soufflé - 4 aspiré - 4 soufflé".

Le jour de la répétition générale, tu sors ton harmonica en do, mais on t'indique que la chanteuse, un peu fatiguée, chantera le morceau en si bémol.

Si tu ne connais pas la technique des instruments transpositeurs, tu vas paniquer !

Car tu vas devoir transposer ton solo dans une nouvelle tonalité.

La tonalité de si bémol, c'est une seconde majeure sous la tonalité de do, c'est-à-dire un ton complet :

  • do - 1 Ton = si bémol
  • ré - 1 Ton = do
  • mi - 1 Ton = ré

Avec la technique des instruments transpositeurs, tu retiens une bonne fois pour toutes que :

  • 4 soufflé = do
  • 4 aspiré = ré
  • 5 soufflé = mi

Ainsi, si tu ne joues que les notes naturelles et que tu dois jouer en do, tu prends un harmonica en do et tu penses "do-ré-mi-ré-do".

Mais si tu dois tout transposer en si bémol, tu prends un harmonica en si bémol et tu penses "do-ré-mi-ré-do".

Et si tu dois jouer en mi bémol, par exemple, tu prends un harmonica en mi bémol et tu penses "do-ré-mi-ré-do".

Plus facile, n'est-ce pas ?

La différence sonore d'un harmonica à l'autre, c'est juste que la mélodie "do-ré-mi-ré-do" va sonner plus ou moins haut, plus ou moins bas, en fonction de la tonalité de l'harmonica.

Compris ?

Maintenant, question pratique...

Quelle tonalité d'harmonica sert le plus ?

Quel est l'harmonica qui demande le moins de techniques d'altérations, celui dont l'utilisation est la plus naturelle ?

Si tu aimes le jazz, tu vas choisir un instrument de la même tonalité que les instruments traditionnels du jazz, à savoir :

  • le saxophone
  • la trompette
  • la clarinette

Sache que :

  • les saxophones ténor & soprano sont en si bémol
  • le saxophone alto est en mi bémol (une tonalité très proche de si bémol, juste une altération d'écart)
  • la trompette est en si bémol
  • la clarinette est en si bémol

Conclusion : jouer sur un instrument en si bémol est plus logique.

Après vérification sur 1.049 partitions de jazz que j'avais en ma possession, il faut effectivement préférer l'harmonica en si bémol dans 80% des morceaux.

Si tu aimes le blues, même constat, car à part la clarinette, les "soufflants" sont bien souvent :

  • des saxophones
  • des trompettes

Pour résumer :

  • la tonalité de l'harmonica importe peu, quand on ne joue que des notes naturelles
  • pour jouer de l'harmonica, tu n'auras qu'à imaginer que tu joues sur un do, même si tu ne joues pas réellement sur un do
  • pour faciliter à la fois le jeu des altérations et leur justesse, il vaut mieux jouer sur un si bémol (ni trop grave, ni trop aigu)
  • pour jouer du jazz ou du blues, il est plus simple de jouer sur un si bémol

Conclusion ?

J'ai tout axé sur l'harmonica en si bémol :

  • Bête de Course
  • Cours d'harmonica

Quel modèle acheter ? Quel est le plus facile pour les débutants ?

J'ai longtemps hésité entre plusieurs modèles d'harmonica, quand j'ai débuté l'instrument.

Et quand j'ai commencé à donner des cours particuliers au domicile de mes élèves, avant de fonder l'École Internationale d'Harmonica, j'ai fait acheter également des modèles différents.

Certains ne sont pas du tout adaptés aux grands débutants, car même les notes naturelles sont difficiles à sortir, quand on débute l'instrument.

Il y un écueil important, sur tous les modèles d'harmonica : les anches ne sont pas bien réglées !

C'est pourquoi, au fil des ans, j'ai testé plusieurs techniques de réglage des anches et j'ai même fait le voyage jusqu'en Espagne, pour assister à une masterclass sur le réglage des harmonicas et des techniques d'amélioration du son.

Techniques que j'ai moi-même améliorées, avec l'expérience.

Au final, le meilleur modèle d'harmonica, c'est le modèle que j'appelle Bête de Course.

Je te laisse découvrir cette petite merveille dans le Guide Complet pour choisir le meilleur harmonica pour toi.

2024-02-10T10:41:10+01:00
>