Avant de découvrir un exercice pour t'entraîner à jouer une note à la fois, si ce n'est déjà fait, demande ton kit de bienvenue :

Tu débutes l’harmonica ?

Tu veux démarrer du bon pied ?

>>> Télécharge tout de suite ton kit de bienvenue offert

  • Choisir le bon modèle d’harmonica
  • Bien viser pour jouer dans un seul trou
  • La meilleure embouchure pour le meilleur son
  • Te faire plaisir rapidement
  • Pas de prise de tête avec la théorie
  • Maîtrise ton souffle

  • Ton premier morceau dans 21 jours

Bertrand-Carbonneaux-professeur-harmonica

Jouer une seule note à la fois

Vous avez une bonne embouchure ? Voici la nouvelle étape !

Si ce n’est pas le cas, je vous conseille vivement de revoir le cours sur la bonne embouchure.

Si votre embouchure est correcte, alors vous savez souffler, aspirer, votre son n’est pas mauvais et vous n’entendez peu de fuites d’air, parce que l’harmonica est bien dans votre bouche. Super ! Vous êtes donc capable de jouer de jolis accords en soufflant et en aspirant. Cela vous permettra d’accompagner d’autres instrumentistes ou un chanteur. Mais vous voudriez aussi jouer de jolies mélodies, n’est-ce pas ? Or comment jouer une mélodie si l’on ne sait jouer que des accords ?

Apprenons à jouer une seule note à la fois !

Cette vidéo est un cours technique d’introduction ; vous trouverez prochainement des exercices vous permettant de vous entraîner : je suis en train d’écrire des dizaines de petites compositions pour vous permettre de progresser pas à pas, jusqu’à ce que vous soyez parfaitement à l’aise sur l’instrument et que votre jeu soit fluide.

  • Je profite de votre site pour poser « la » question embarrassante. J’ai bien regardé toutes vos vidéos sur les techniques mais je n’ai pas bien saisi la façon de ne jouer qu’une seule note. J’ai bien saisi l’embouchure, mais pourriez-vous décrire un peu plus ce qu’il se passe dans votre bouche ? Utilisez-vous votre langue pour bloquer certains trous ? Auquel cas, comment fait on pour les trous de gauche ? Personnellement, j’ai besoin d’aide de ce côté-là en priorité.

    Merci – Laurent (Nouvelle-Calédonie)

  • Bonjour Laurent,

    Jouer une seule note à la fois est un obstacle un peu difficile à dépasser mais je suis sûr qu’avec un peu d’entraînement, vous allez y arriver. Ma langue ne bouche aucun trou : boucher les trous avec la langue, c’est une autre technique que l’on appelle tongue-blocking, qui permet de jouer certaines notes en tongue-slap ou en octave-split, par exemple.
    Dans le cas qui vous préoccupe, la langue doit être bien basse, elle ne doit pas toucher l’instrument. L’idée est de serrer suffisamment la lèvre inférieure pour créer une sorte de U. Si vous n’y parvenez pas, vous pouvez tenter de faire l’inverse : commencer par l’embouchure cul-de-poule, ne jouer qu’une seule note et enfoncer l’harmonica de plus en plus dans votre bouche tout en essayant de contrôler que vous continuez à ne sortir qu’une note. Entraînez-vous un peu chaque jour ; si, dans une semaine, vous galérez toujours autant, laissez-moi un autre commentaire sous celui-ci pour me prévenir, j’essaierai de vous écrire un article plus détaillé.

  • Bryan Par dit :

    Bonjour, grâce à vos méthodes j’arrive très bien à faire du « une note à la fois » depuis une semaine, mais je vois que sur certaines tablatures il faut sauter une note ( ex : passer du 4 au 6 ) et je voulais vous demander si l’on arrive à passer une note à force de s’entraîner et de mémoriser l’emplacement de chacune ou s’il y a une autre méthode que celle-ci. Merci.

  • Il est clair que l’entraînement y fait beaucoup. Mais vous pouvez aussi essayer de trouver des points de repère physiques. J’expliquerai cela dans une prochaine vidéo. Je vous proposerai également très bientôt des exercices progressifs de déplacement sur l’instrument.

  • solier dit :

    Bonjour, je possède un harmonica diatonique et j’ai beaucoup de mal pour souffler dans un seul trou.
    Peut-être le problème vient de l’embouchure et faut il boucher certains trous comme beaucoup le disent sur le net ?????

    Merci par avance pour votre réponse.
    Pierre Solier (aveyron12)

  • Vous parlez ici de l’embouchure « tongue-blocking » qui permet de jouer en « tongue-slap ». Mais non, il n’est pas indispensable de jouer en tongue-blocking pour sortir de simples notes soufflées et aspirées, encore que certains harmonicistes comme Greg Zlap ne jouent qu’en tongue-blocking. Mais de l’aveu de mon ami Greg Zlap lui-même, s’il joue exclusivement en tongue-blocking, c’est parce qu’autrefois, dans le boîtier de l’harmonica, on trouvait un papier qui expliquait qu’il fallait jouer en tongue-blocking. Ayant appris ainsi quand il était gamin, il a gardé cette habitude.

    Mais je vous assure que ce n’est pas la peine de vous compliquer la tâche (surtout que, vous le verrez quand vous travaillerez les altérations, altérer en tongue-blocking est beaucoup plus difficile qu’avec l’embouchure que je préconise dans cette vidéo).

    Commencez par jouer dans plusieurs trous à la fois et essayez de serrer un peu votre lèvre inférieure pour jouer dans moins de trous. Si vraiment vous avez des difficultés malgré des heures d’entraînement, je veux bien vous proposer un cours privé, chez moi, chez vous ou via Skype.

  • Anonyme dit :

    Je pense qu’en anglais, ce n’est pas « double stop » mais « double step ».

  • « Double step » ? « Double pas » ? Non, c’est bien « double stop » : à la base, « jouer en double stop », c’est jouer sur les deux dernières cordes d’une guitare. Ces cordes étant accordées respectivement en si et en mi, elles sonnent à la quarte l’une de l’autre. Donc, en jouant une mélodie sur les deux dernières cordes d’une guitare, on entend cette mélodie accompagnée par une mélodie en parallèle, à la quarte inférieure, ce qui donne un son très particulier, très intéressant quand on joue avec une basse ou une contrebasse. Par extension, le terme « double stop » désigne toute mélodie doublée par une mélodie plus basse ou plus haute, comme si l’on jouait sur deux cordes d’une guitare, où qu’elles se trouvent ou si l’on entendait deux chanteurs interpréter chacun la même mélodie, l’un entonnant la mélodie de la chanson, l’autre chantant une mélodie complémentaire, sans que l’on retrouve forcément le même intervalle à chaque fois, comme sur l’harmonica : entre 4 & 5, par exemple, on a une tierce mineure alors qu’entre 4+ & 5+, on a une tierce majeure ; entre 6 & 7, une tierce mineure, entre 6+ & 7+, une quarte juste.

  • Maxime dit :

    Grâce à vos explications claires et simples, j’ai trouvé très simple le fait de ne jouer qu’une seule note. Merci énormément ! Et j’avais une question : y a-t-il une différence entre un harmonica en bois ou en plastique ?? Merci beaucoup encore !

  • Personnellement, je préfère les sommiers en plastique parce qu’ils ne risquent pas de se déformer ! Encore que le Marine Band Deluxe de chez Hohner soit optimisé pour cela : en poirier, verni, il résiste mieux que son ancêtre Marine Band. En fait, à l’origine, tous les harmonicas étaient en bois ou en métal mais le bois se déforme avec l’humidité : je me rappelle un élève qui se coupait les lèvres quand le bois de son harmonica commençait à se déformer parce que, du coup, il y avait un interstice entre le capot supérieur et le sommier : on n’appelle pas les harmonicas en bois des « ruines-babines » pour rien !

  • Maxime dit :

    Donc ce n’est peut-être pas le choix le plus judicieux que j’ai fait de commencer par ça … ^^

  • Quel modèle avez-vous acheté ?

  • Maxime dit :

    Un Marine Band justement en Do et je possède aussi un Blues Harp en Sol.

  • Si vous affectionnez les Marine Band – plus difficiles à altérer que les Lee Oskar – vous pouvez vous procurer un Marine Band Deluxe en Bb (si bémol) afin de pouvoir suivre la formation exhaustive que je vous proposerai dès cet été.

  • Maxime dit :

    Je prends note, merci beaucoup pour ces réponses rapides et pertinentes !

  • simon dit :

    Bonjour,

    Cela fait maintenant un an que j’ai un harmonica et je ne parviens pas à progresser, même avec de si bonnes leçons sur internet ;
    auriez-vous des adresses de professeurs d’harmonica en Rhône Alpes ? Merci d’avance.

  • Bonjour Simon,

    Je ne connais personne dans cette région ; une région que je ne connais pas moi-même, entre parenthèses. Je vais lancer cet été la formation la plus exhaustive jamais réalisée sur l’harmonica où vous recevrez chaque semaine des cours très détaillés ; si vous en avez besoin (cela semble être le cas), vous aurez même une formule à votre disposition qui vous permettra d’avoir un retour sur ce que vous faites.

    Quels cours avez-vous déjà suivi sur ce site ?

  • simon dit :

    Aucun mais je commence à y penser sérieusement. 🙂
    En tous les cas, merci beaucoup, je vais m’intéresser sérieusement à vos leçons.
    A bientôt j’espère.

  • Anonyme dit :

    Bonjour,

    Je commence à savoir souffler dans un seul trou, mais par contre j’ai du mal à enchaîner en aspirant sur le même trou (le son ne sort pas de suite). Je voulais savoir si l’embouchure changeait un petit peu entre le moment où l’on souffle et le moment où l’on aspire ?

    Merci de votre réponse.

  • Théoriquement non. Je vous conseille de voir Un grand secret dévoilé ! et d’appliquer les techniques que j’y explique. Dites-moi si ça vous aide.

  • philippe brom dit :

    Bonjour,

    J’ai reçu mon Special 20 en Sib, J’arrive assez bien à souffler dans un seul trou et utiliser l’embouchure du cours précédent. J’ai aussi à peu près réussi a faire une altération sur le trou 1. Par contre, quand je fais un 2 aspiré, je dois aspirer vraiment très fort pour obtenir un son qui est assez faible, plein de souffle et légèrement altéré. Je n’ai aucun souci avec les autres trous qui sonnent bien. Savez-vous d’où peut venir ce problème ?

  • Bonjour Philippe,

    Souhaitez-vous avoir un 2 aspiré ou un 2 altéré ?

  • philippe brom dit :

    Aspiré pour commencer, pour l’altération on verra après !

  • Dans ce cas, la raison de votre problème est très claire pour moi et ce que vous pouvez faire pour dépasser ce problème l’est aussi. Je vais essayer de vous faire comprendre ce qui coince.

    En fait, quand vous aspirez en 2, sans que vous le vouliez, vous forcez un peu sur certains muscles de la gorge dont on se sert habituellement pour altérer. Comme vous ne savez pas encore altérer (même si ça commence à venir en 1), vous n’allez pas assez loin dans l’altération puisque les muscles de la gorge n’ont pas assez travaillé (nous verrons des exercices à ce sujet dans la formation complète).
    Comme la pression est plus grande, vous altérez un peu mais comme votre altération n’est pas contrôlée et que votre embouchure n’est pas encore parfaite, vous avez du souffle, des fuites d’air… Il vous faut donc apprendre à relaxer les muscles de la gorge et du visage afin d’aspirer sans altérer.

    Maintenant si, quand vous aspirez, vous n’entendez presque rien, peut-être l’anche aspirée est-elle trop proche du peigne : il serait bon de démonter votre harmonica et écarter un peu l’anche aspirée 2 du peigne afin de laisser un peu de jeu. Savez-vous faire cela ?

  • philippe brom dit :

    J’ai démonté et un peu trituré la lame aspirée du 2 afin de trouver un écartement meilleur et effectivement, j’ai pu améliorer les choses. J’arrive maintenant à obtenir un son à peu près satisfaisant, en aspirant normalement. Il demeure malgré tout un peu moins clair et moins fort que pour les autres trous, en aspirant de la même façon, sans forcer. Merci de vos bon conseils!

  • Je vous en prie. En travaillant la détente et la respiration, vous arriverez bientôt à jouer toutes les notes avec la même intensité.

  • Anonyme dit :

    Merci : oui, cette technique m’aide vraiment. Même si j’ai encore un peu de mal à aspirer 5-6 notes à suivre mais ça va le faire, merci. 🙂

  • Anonyme dit :

    Bonjour,

    Bonne vidéo qui résume qu’il faut déjà commencer à travailler ! Et le travail, c’est la répétition ! Et on y arrive. pour mon cas, j’arrive à sortir des sons clairs et précis si je fais la bonne embouchure associée à la détente de la mâchoire. Au début, on se crispe un peu trop et le son ne sort pas top !

  • C’est une bonne remarque : il faut travailler à repérer la crispation et travailler la détente.

  • Robert dit :

    Bonjour Bertrand,
    Le blues session standard en SI bémol est arrivé : je vais donc ranger le Golden Melody en C au chaud .
    le ressenti change quand je souffle dedans mais le problème reste : trois notes et une note ça progresse, mais 2 notes ça fluctue souvent entre trois et une ! 23 devient 123 ou 234 ou 2 tout seul ou 3 tout seul ; c’est pour l’instant assez dur pour moi de doser l’effort à faire sur la lèvre inférieure. Sinon, je m’entraîne entre 20 à 30 mn par jour ; est-ce suffisant pour commencer ?

    P.S. Le Seydel blues session standard est-il un bon choix pour commencer ?
    Le Golden Melody a un accordage Richter tempéré ?

    Merci pour ce site.

  • Bonjour Robert,

    Je conseille plutôt les harmonicas Lee Oskar pour débuter : plus souples, les anches permettent d’obtenir les altérations plus facilement ; le son du Lee Oskar manque de puissance pour le blues, mais il est parfait pour le jazz ou la country music. En tous les cas, c’est un bon harmonica pour débuter. De plus, quand on abîme les anches, on peut racheter des plaques d’anches uniquement et non pas l’harmonica complet comme chez Hohner. Je joue presque exclusivement sur les Special 20 de Hohner qui sont très polyvalents, mais encore une fois, les Lee Oskar sont bons pour les débutants. La société allemande thomann chez qui j’achète tous mes instruments et mon matériel de home-studio depuis des années a de bons prix sur les harmonicas Lee Oskar.

    Le Golden Melody de chez Hohner est vraiment accordé au diapason : il sonne donc beaucoup plus juste que les autres modèles de chez Hohner mais les accords ne sonnent pas aussi bien que sur les Special 20 par exemple, car il manque justement la petite fausseté qui rend l’accord chaleureux.

  • PIERRE dit :

    16 trous 10cm et une bouche, j’ai du mal à comprendre. J’essaie.

  • Je vous conseille l’achat d’un harmonica « 10 trous » : lisez mon e-book « Quel harmonica choisir ? » pour les raisons de cet achat.

  • gilles dit :

    Merci pour vos cours, j’apprends et progresse de jour en jour.

  • J’en suis heureux, Gilles !

  • Anonyme dit :

    Bertrand bonjour,

    je viens de visionner votre vidéo « une note à la fois » : je vous ai bien écouté, je trouve que le son de votre
    harmonica a un son différent du mien, pourtant je possède aussi un harmonica diatonique en Bb.
    Est-ce vraiment l’embouchure qui donne la différence de son ? Je suis cependant très à mon aise sur la
    théorie des « overblows, » souffler de manière à faire sonner et vibrer la lamelle aspirée, pour ce qui est de « l’overdraw » qui consiste à aspirer pour faire sonner la lamelle qui vibre normalement en soufflant dans les trous 7 et 9.
    je reviens sur le son de mon harmonica, celui-ci ressemble par moments à la résonance d’un accordéon,
    et quand je souffle ou aspire trou par trou, le son n’est plus du tout le même .
    J’improvise fréquemment sur certaines musiques de film, entre autres « TITANIC », sur le Bb, j’y arrive faiblement ; je change donc d’harmonica pour celui en do majeur (C) et je joue cette superbe musique à mon aise !
    Je dois avouer que j’ai beaucoup d’oreille, ce qui m’aide beaucoup dans l’improvisation.
    Cela n’est pas prétentieux de ma part, je sais aussi jouer des morceaux de valses en pratiquant le jeu de
    langue en accompagnement, mais je sais que tout cela n’est pas suffisant pour progresser avec ce superbe
    instrument de musique ; cela dit, je vous admire en vous écoutant jouer avec vraiment beaucoup de passion et d’aisance.
    Merci encore pour tout cela.

    Cordialement,

    GEORGES

  • Bonjour Georges,

    Tout d’abord, mes félicitations pour ce que vous savez déjà faire : les overnotes, l’improvisation sur les musiques de film… Pour ce qui est du son, nous aurons l’occasion d’en reparler dans la cadre de la Formation Complète : d’autres techniques vous permettront de le modifier à loisir mais cela tient aussi de votre personnalité, de la forme de votre mâchoire… Je ne connais pas deux harmonicistes qui ont exactement le même son, c’est aussi ce qui fait la richesse de la musique. Et c’est vrai aussi pour tous les autres instruments : diriez-vous que Louis Armonstrong, Chet Baker et Miles Davis ont le même son ? Sûrement pas ! Pourtant, ils jouent tous trois de la trompette en Bb. Ce qui est important, c’est surtout que vous trouviez votre propre son ; ça viendra avec le temps, à force de jouer et de trouver des timbres de notes qui vous plaisent et que vous aurez envie de reproduire.

  • Steamer dit :

    Bonjour, je débute l’harmonica principalement pour jouer du blues et du jazz. Je possède un Harmonica « HOHNER Echo cintré 1496/48 ». C’est un héritage et je ne compte pas en acheter d’autres (du moins pour l’instant) ; or il possède 24 trous et il est accordé en Do. J’ai repéré mon Si bémol (6ème trou en aspirant) mais je me pose des questions sur comment translater les numéros entre votre harmonica accordé en Si bémol et le mien. Est-ce que mon 6ème trou est égal à votre 1er trou ?

  • Bonsoir !

    Si votre harmonica Echo est accordé en do, il ne possède pas de si bémol : la note aspirée en 6 est sans doute un la. Le la sur un harmonica en si bémol comme le mien est en 3 aspiré, en 7 aspiré et en 10 altéré d’un demi-ton.
    Je comprends parfaitement votre désir de jouer de l’harmonica familial, mais cet instrument va vite trouver ses limites en blues et en jazz. C’est plutôt un harmonica destiné à jouer de la musique celtique ou des airs populaires.

  • Anonyme dit :

    Merci beaucoup de m’avoir répondu, vous confirmez mes impressions sur la difficulté que j’aurais à suivre vos cours avec cet harmonica, je vais de ce pas me procurer un harmonica 10 trous et en SIb. ^^

  • Pour prendre un bon départ, n’oubliez pas de télécharger l’e-book « Quel harmonica choisir ? » (à droite sur l’écran ; l’e-book est gratuit comme tout ce qu’il y a sur ce site).

  • Sabine dit :

    Bonsoir Bertrand,
    Moi aussi je galère un peu. 🙁
    J’arrive pas à être fluide en fait, soit je me déplace trop loin, soit pas assez, et du coup ça fait « porte qui grince ». Mais je suppose que je dois persévérer…

  • Bonjour Sabine,

    J’ai bien conscience des difficultés que rencontrent tous les débutants à l’harmonica, notamment en ce qui concerne le déplacement sur l’instrument. C’est pourquoi la Formation Complète regorge d’exercices de déplacement – que j’appelle exercices de navigation – pour vous permettre d’obtenir un jeu fluide et spontané sur l’instrument. Sans vouloir vous forcer la main, je vous conseille vivement de suivre cette formation si vous voulez gagner rapidement en fluidité. Vous avez encore la possibilité de profiter de la promotion exceptionnelle si vous vous y inscrivez avant le 3 octobre minuit.

  • carbo dit :

    Dur de tout oublier mais c’est le prix.

  • Pourquoi « tout oublier », Patrick ?

  • Thouvenin Maryline dit :

    Y a tellement à apprendre pour devenir un bon harmoniciste diatonique ! Comment jouer du blues, du jazz ? J’aimerais savoir boucher les trous en tongue-blocking mais est-ce que c’est possible avec un dix trous ? Je pense que oui, même s’il n’est pas accordé en sib ; toujours est-il que je vous remercie du fond du cœur pour vos cours gratuits très enrichissants, Monsieur Carbonneaux. Ayez la bonté de les laisser au moins un mois sur votre site, car je viens de les découvrir !

    Maryline Thouvenin

  • Chère Maryline,

    Le tongue-blocking est bien sûr possible sur tous les modèles d’harmonica diatonique 10 canaux.

    Ne vous en faites pas : les cours gratuits de ce site ne seront jamais enlevés ! J’ai plutôt tendance à en rajouter ! Je dis souvent qu’il y a douze cours gratuits ici, mais si vous cherchez bien, vous en trouverez un treizième !

  • Anonyme dit :

    Bonjour,

    Merci pour votre travail 🙂 c’est super.
    Pas si facile avec l’embouchure mais j’y travaille, ainsi que le note à note et 3,2,1 c’est intéressant !
    J’ai reçu mon Major Diatonic pour Noël, malheureusement en Do.
    J’espère que ce n’est pas trop grave…

    Merci pour tout,

    Laurène

  • Bonsoir Laurène,

    Ce n’est pas grave en soi mais pour suivre mes cours, vous aurez besoin d’un Bb (si bémol) ; toutefois, cela ne vous empêche nullement de commencer à reproduire sur votre harmonica en C (do) ce que je fais sur le mien en Bb.

  • PA dit :

    Ce n’est qu’une supposition mais dans les termes anglais utilisés en tournage, on parle de  »stop » pour définir l’écart entre deux valeurs de diaphragme (ce qui gère la lumière). Par exemple pour une ouverture de T2.8 si on augmente sa valeur d’un stop, on sera sur la valeur T4 (encore un stop T5.6. apres pour ces nombres c’est de l’optique…)
    Mais je pense que cela définit simplement une note.

    J’en profite pour dire merci pour toutes ces leçons! 🙂

  • Là, j’avoue ne jamais avoir fait le lien avec la lumière. Parfois, les termes anglophones sont obscurs… D’une manière générale, j’essaie, dans mon approche pédagogique, de ne pas utiliser trop de termes anglais mais force est de constater que certains termes sont tellement connus – comme le double stop – qu’il me paraît incongru d’essayer de les traduire en français ou d’en proposer d’autres. Je préfère les utiliser et les expliquer dans le détail.

  • Emilie dit :

    Bonsoir,
    Je suis plus que débutante. J’ai un harmonica en Do. Y a-t-il une différence de notes selon les cases selon qu’on joue sur harmonica en Bb ou en Do ? Quelle est la différence en fait ?
    Merci.

  • Bonjour Émilie,

    Les notes sur le Bb (si bémol) sont un peu plus basses que sur le C (do). La différence se situe sur la facilité d’apprentissage, surtout lorsque l’on débute.

  • Gan Ja dit :

    J’ai trop de mal avec la 2ème case… Je me demande si mon harmonica n’a pas un problème…

  • Bonjour Ja,

    Vous n’êtes pas le seul à être confronté à ce « problème ». Vous trouverez la clé de l’énigme dans cette vidéo : Problème avec le 2 aspiré ?

  • Jean-Michel Vaine dit :

    Bonsoir Bertrand,
    Je viens de recevoir mon Lee Oskar en Sib de chez Thomann, mais à l’aspiration le trou n°3 ne sonne pratiquement pas. Je pense que c’est un défaut de l’instrument car j’arrive à jouer toutes les autres notes. Dans un des précédents messages, vous indiquiez qu’il y avait une technique pour régler les lamelles. Je suis preneur car ne voudrais pas faire de dégâts.
    En ce qui concerne l’embouchure, j’arrive à peu près à jouer note par note, mais je ne parviens pas à baisser ma langue, qui reste en appui sans pour autant boucher les trous. Que faire ? Merci pour votre aide. Jean-Michel

  • Papy29 dit :

    Explications claires, mais il faut insister encore plus sur la mise en bouche et donner tout de suite les exercices. Aspirer, souffler sur des notes contiguës, oui… Mais cela devient vite monotone, alors un petit air, même genre « comptine » permet de garder la motivation… Courage !

  • Bonsoir Jean-Michel,

    Si votre langue n’est pas complètement reposée mais plutôt constamment entre les dents mais que vous avez un bon son, pas de problème. Concernant le « trou n°3 », je vous propose de voir cette vidéo qui vous apportera sans doutes des éclaircissements quant à la résolution de votre problème (dans la vidéo, j’évoque le 2 aspiré, mais c’est du même acabit pour le 3 aspiré) :

    Problème avec le 2 aspiré ?

  • maurice dit :

    Hello !!! Bertrand !!! Ok !!! Pour vos cours… Super !!!! Les explications sont très bien… En travaillant, on se perfectionne … J’attends la suite… Merci…!!!

  • Voilà une belle motivation, Maurice !

    La suite se trouve ici :

    Les formations

  • Tout à fait, Paul ! C’est tout l’objet de mes formations, au tout début, du moins. 🙂

  • boileau didier dit :

    Bonjour,
    Je me suis mis a0 jouer de l’harmonica depuis peu . pas évident pour jouer note par note.
    Mon harmonica est un Hohner en do.
    J’essaie d’accompagner quelques musiques, mais je pense que c’est comme tout instrument de musique : de la patience, encore de la patience.
    Bonne continuation à vous et surtout, vous avez de bonnes explications.
    Merci.

  • Marie-Chantal NERINI dit :

    Je suis grande débutante ; j’ai commencé mon entraînement, je pense avoir bien compris les deux vidéos « embouchure » et « note à note », mais je n’arrive pas, bien sûr, à le réaliser parfaitement ; 2=souvent 2,5 (à cheval sur 2 et trois…), etc.. J’ai tendance à chercher les canaux avec la langue, mais j’essaie de me corriger.
    Merci Bertrand, pour ton investissement et tes explications très claires. Merci encore de nous ouvrir une porte que je n’osais pas toucher.

  • Je t’en prie, Marie-Chantal.
    Dès le module 2 de la Formation Complète, tu vas attaquer les exercices de navigation qui vont te permettre de jouer des 2 et non des 2,5. 😉

  • Valerie dit :

    Génial ! Je débute et j’étais prête à ramener mon harmonica en magasin, ou à le démonter entièrement. Merci 🙂

  • Je vous en prie. Heureux que vous ayez pu trouver la solution à votre problème.

  • >
    1 Partages
    Partagez1
    Tweetez
    Enregistrer