Comment jouer un effet train à l’harmonica ?

L’effet train à l’harmonicatrain à vapeur

Ah, l’effet train…

S’il y a bien un effet célèbre à l’harmonica qui plaît autant aux jeunes enfants qu’aux adultes, que Jean-Jacques Milteau, Charlie McCoy Greg Zlap et Barefoot Iano ont beaucoup joué, c’est bien l’effet train à l’harmonica.

Dans les lignes qui suivent, vous allez apprendre à imiter les trains à vapeur en jouant votre premier effet train en moins de 5 minutes chrono !

Les techniques

Il existe plusieurs techniques pour réussir l’effet train à l’harmonica : vous pourrez imiter les sons produits par les trains à vapeur, quand ils démarrent ou quand ils freinent. Je vous enseigne l’une de ces techniques, dans la vidéo de cours ci-dessous.

Dans cette vidéo, je joue sur un harmonica Suzuki Hammond HA-20 en Bb (si bémol), que j’appelle une bête de course :

Fou-Fou Ah-Ah

Imiter les trains à vapeur

train à vapeurLes débuts de l’harmonica diatonique, aux États-Unis d’Amérique, n’ont pas toujours été très musicaux mais ils étaient impressionnants : certains harmonicistes étaient capables de faire parler leur harmonica, d’imiter les pleurs des enfants ou le cri des renards à la chasse à courre ! L’imitation la plus frappante fut – et reste encore de nos jours – celle des trains à vapeur. L’effet train à l’harmonica que vous allez trouver dans ce cours n’est pas le seul que l’on peut produire sur le petit instrument : il en existe d’autres, que vous découvrirez dans votre formation musicale, dès le tout premier module de cours.

L’harmonica est bien le seul de tous les instruments de musique acoustiques qui soit capable d’imiter les sons du quotidien. Il existe même des techniques pour imiter le son de la voix humaine ! Le petit instrument n’a pas fini de nous étonner, tant les effets sonores que l’on peut entendre à l’harmonica sont nombreux. On en découvre encore ! Dans le premier module de cours, vous pourrez trouver les vôtres, comme l’effet sonore que votre professeur d’harmonica lui-même a trouvé et qu’il a appelé « la mouche sur le carreau ». Pas besoin d’être un grand compositeur ou un grand improvisateur pour cela : seule l’exploration compte. Votre âme d’enfant aussi. Vous pouvez faire ce que vous voulez, avec cet instrument traditionnel.

Tous ces effets vous permettront de jouer les deux premiers morceaux de votre répertoire : dans chaque module de cours, vous trouverez en effet deux compositions, écrites spécifiquement pour vous, afin de vous constituer un répertoire riche et varié, que vous pourrez même interpréter sur scène, si vous avez l’ambition de vous produire en concert. Imaginez-vous que dans six mois, vous saurez déjà jouer douze morceaux dans plusieurs styles. Seulement six mois, déjà douze morceaux.

Mais revenons à notre effet train.

Un truc de pro ?

Absolument pas ! Nul besoin d’être pro pour jouer un effet train : même si vous ne savez pas encore jouer de l’harmonica, que vous n’avez jamais fait de musique et que vous êtes une bille en solfège, vous allez jouer votre premier effet train, dans quelques minutes. Vos premiers pas de musicien par un effet amusant, quoi de mieux ?

Comme il ne s’agit pas d’un effet mélodique, mais d’un effet purement rythmique, vous n’avez pas besoin de connaître l’emplacement des notes sur l’instrument. Du moins, pas pour le moment.

Il n’y a pas d’altération dans cet effet train ; cela dit, quand vous connaîtrez les altérations, vous pourrez magnifier vos effets trains. Mais ne parlons pas encore d’altération pour le moment, ce serait prématuré. Vous êtes débutant et il y a déjà beaucoup à faire et beaucoup de morceaux à jouer à l’harmonica sans la moindre altération.

Avec cet effet, il suffit de souffler et d’aspirer en rythme et en accords.

L’effet train est du plus bel effet – c’est le cas de le dire – sur un harmonica diatonique. Vous pouvez aussi le tenter sur un harmonica chromatique, mais le rendu est nettement moins bon. Il faut dire que le son de l’harmonica chromatique est assez proche de celui de l’accordéon, un timbre sonore qui n’a pas grand chose à voir avec les trains à vapeur.

Même si vous ne savez pas jouer dans un seul trou à la fois, vous allez réussir cet effet train.

Dans votre formation musicale, je vous propose de débuter votre apprentissage par les effets trains. C’est amusant et pas si difficile que ça en a l’air. Avec un tel effet, il va sans dire que l’harmonica tient une bonne place dans la famille des instruments à vent !

 

Sur quels modèles d’harmonica jouer les effets trains ?

L’effet train sonne bien sur ces modèles d’harmonica :

  • Hohner Special 20 ;
  • Hohner Marine Band ;
  • Hohner Marine Band Deluxe ;
  • Suzuki Folkmaster ;
  • Suzuki Harpmaster ;
  • Suzuki Bluesmaster ;
  • Suzuki Manji ;
  • Suzuki Promaster ;
  • Suzuki Olive ;

Avez-vous remarqué mon faible pour les harmonicas Suzuki ? Ils sont généralement mieux accordés que leurs cousins de chez Hohner et plus solides aussi.

Alors, ça vous tente ?

Travaillez lentement pour être sûr de bien prononcer « fou fou ah ah » distinctement et en rythme. Cela vous fera travailler votre souffle et votre aspiration

Ensuite, dès que vous vous sentez à l’aise, accélérez progressivement, en imitant le train qui démarre puis accélère sur les voies.

D’une manière générale, quand vous cherchez à maîtriser un effet, commencez par le travailler très lentement. Ce conseil vaut pour tout ce que vous apprendrez à faire à l’harmonica : la précipitation, ce n’est jamais bon. Mais si vous êtes pressé de jouer un effet – surtout si vous êtes pressé – il est important de le jouer tout d’abord très lentement. Je dis « surtout si vous êtes pressé » – et motivé – car, si vous brûlez les étapes, vous allez vous trouver maladroit et retenir des bêtises. Or le cerveau humain est très bon pour retenir les maladresses. Vous prendriez alors le risque de devoir travailler beaucoup plus pour désapprendre ce que vous aurez mal appris. Autant donc gagner du temps en travaillant votre exercice d’abord très lentement et d’accélérer le tempo uniquement quand vous vous sentez parfaitement à l’aise. C’est en travaillant de cette façon – et uniquement de cette façon – que l’on maîtrise son instrument. C’est valable pour l’apprentissage de l’harmonica, comme celui de la plupart des instruments de musique.

L’effet train est sympa à produire en solo, mais il est très bien aussi pour être utilisé en accompagnement d’un morceau : quand vous accompagnez un autre instrumentiste, que ce soit en rock, en blues, en folk ou en country music, vous pouvez jouer des effets trains, tels que ceux que vous allez apprendre dans le premier module de cours. Un train dans l’orchestre ! Mais pas dans l’orchestre symphonique : nous sommes bien loin de la musique classique, ici.

Il est à noter que les adeptes de l’harmonica blues placent parfois des effets trains dans leur jeu.

En suivant les cours de la Formation Complète, vous pouvez apprendre d’autres techniques, tout de suite, dès votre inscription :

Je veux en savoir plus sur La Formation Complète !

About the Author:

Partagez11
Tweetez
Enregistrer
11 Partages