Live Questions / Réponses sur l’harmonica – 15 juin 2020

Live Questions Réponses sur l'harmonica du 15 juin 2020

Le sais-tu ?
Chaque lundi soir, de 20h00 à 20h30, nous nous retrouvons tous ensemble pour une séance en direct-live et en temps réel.
Le sujet de cette rencontre ?
Je réponds à toutes tes questions sur le petit instrument, hors contenu des cours (ces questions sont réservées aux Agoras).

Dans les lignes qui suivent, je te livre le résumé des Questions / Réponses du Live, ainsi que tous les liens.

Sommaire de l'article

 

Question de Jim : A quel âge as-tu commencé l’harmonica ?

Comme beaucoup de gamins, on m’a offert un harmonica Echo. La seule chose que je savais faire dans l’harmonica, pendant des années, c’était souffler et aspirer n’importe où, sans savoir en faire de la musique.

J’ai véritablement commencé l’harmonica au lycée. Je devais avoir 18 ans.

J’avais acheté un harmonica, qui n’était pas un très grand modèle, mais avec lequel j’ai fait mes premières armes.

Pour découvrir mon parcours et comment mes questionnements m’ont amené à créer une méthode qui te permet d’apprendre à jouer de l’harmonica 5 fois plus vite, clique sur cette image :

Apprends l'harmonica en 5 fois moins de temps

Question de Michael : Commencer à jouer en style jazz, ça a l’air plus compliqué que le blues, non ?

Non, c’est le contraire : c’est le blues qui est beaucoup plus difficile que le jazz.

Si tu veux vraiment jouer jazzy, tu as 2 possibilités :

  • jouer de la bossa nova (ou d’autres styles issus des rythmes sud-américains) et alors, tu vas jouer binaire
  • jouer du jazz swing et alors, tu vas jouer ternaire

Tout ça, je l’explique dans la Formation Complète.

Après, il y a une certaine manière d’accentuer certaines notes en jazz, mais en fait, c’est beaucoup plus facile de jouer du jazz que du blues.

Bien sûr, on peut commencer à jouer du blues, dès que l’on est à l’aise avec les notes naturelles (dès le 6ème mois de ta formation). Mais avant, c’est dur, parce que ça ne va pas sonner très blues.

Alors qu’on peut commencer à jouer des morceaux jazzy dès les premiers mois de la formation, même si on ne connaît que peu de notes et peu de rythmes.

Pour exemple, voici ce que tu vas réussir à jouer en jazz, après seulement  5 mois de formation :

Occasional Daydream (Bertrand Carbonneaux)

Question de Karashi : Est-ce normal d’avoir des difficultés à jouer un son clair en 3 aspiré ?

Au début, oui.

Car on a souvent tendance à mettre trop de pression dans la bouche et trop de pression également dans les muscles du visage ou de la gorge.

Mettre de la pression, c’est une bonne technique pour altérer les notes.

Le souci, quand tu débutes, c’est que tu ne sais pas encore altérer : tu n’as pas les techniques qui te permettent de sortir de belles notes altérées.

Du coup, tu altères mal, ce qui produit des sons boueux, qui n’ont rien à voir avec le son clair et pur des notes naturelles.

Pour savoir comment obtenir un son clair en 3 aspiré, je te recommande de suivre ce cours en accès libre (le cours porte sur le 2 aspiré, mais le principe est le même pour le 3 aspiré) :

Des soucis en quand tu aspires en 2 dans ton harmonica ? Tu obtiens un son boueux ? Apprends à sortir un son clair

Question de Michael : Le chromatique, tu le recommandes ? Je trouve ça moins cool que le diatonique, au final.

Moi aussi, mais je ne recommande pas un instrument plutôt qu’un autre. Si tu préfères le son du chromatique, joue du chromatique. Si tu préfères celui du diatonique, joue du diatonique.

Personnellement, je trouve que, sur le chromatique, les timbres sont un peu tous les mêmes, alors qu’il y a une plus grande richesse sur le diatonique.

Surtout sur les harmonicas Suzuki. Encore sur les bêtes de course.

Et puis, même si l’on a quelques effets à sa disposition sur l’harmonica chromatique, on en a beaucoup plus sur le diatonique : les dip-bends et les notes pleureuses, pour ne citer que ces 2 effets. C’est ce qui fait que j’ai toujours considéré que l’harmonica chromatique était un instrument limité.

Par contre, je mets en garde ceux qui voudraient apprendre à jouer du chromatique parce que c’est apparemment « plus simple à jouer » :

Maintenant je préfère le diatonique, parce que j’ai essayé les deux.

Mais je ne déteste pas du tout le chromatique : quand j’écoute Toots Thielemans jouer Bluesette à l’harmonica chromatique, je suis aux anges ! C’est d’ailleurs grâce à ce morceau que j’ai découvert et aimé le jazz. Mon père m’avait offert une cassette audio, quand j’avais 13 ans : une compilation de standards du jazz, qui s’appelait « Jazz à tous les étages ». Ce morceau était mon préféré. A l’époque, je n’avais pas réalisé que c’était un harmonica.

Quand j’écoute le solo de Stevie Wonder sur Isn’t She Lovely ou sur Only Our Hearts de Paul McCartney (sur son album jazz Kisses On The Bottom) je ne peux qu’apprécier.

Mais maintenant que je maîtrise bien le diatonique, je me dis que si ces solos avaient été joués au diatonique, ce serait encore mieux.

Sur Say Say Say de Paul McCartney et Michael Jackson, on entend de l’harmonica diatonique, c’est quand même top :

Question de Meh : as-tu une formation pour apprendre à jouer des tangos ?

Je pense qu’il n’est pas indispensable de faire une formation spécifique sur le tango : du moment que tu sais jouer tes notes et tes rythmes (d’après partition ou d’oreille) tu peux jouer des morceaux de tango ou de n’importe quelle autre danse (slow-rock, salsa, valse ou autre).

J’ai par contre une formation sur le blues, car l’approche du blues est vraiment particulière, avec des effets vraiment spécifiques. Surtout que c’est un style de musique dans lequel on improvise beaucoup.

Question de Meh : où faire réparer son harmonica à Paris ?

Le seul magasin spécialiste que je connaisse sur Paris est Major Pigalle. Je n’hésite à leur faire de la publicité – je précise que je ne touche aucune commission de leur part sur les ventes – parce que j’ai toujours été satisfait de leurs services : cela fait plus de 15 ans que je me fournis exclusivement chez eux. C’est d’ailleurs chez eux que je commande les harmonicas Suzuki Hammond HA-20 que je transforme en bêtes de course.

Je ne sais pas quelle réparation tu veux apporter à ton instrument, mais tu peux toujours leur poser la question.

Ou tu me l’envoies, je te dirai ce que je peux faire : des harmonicas, j’en ai bricolé des centaines, je pourrai sûrement t’aider.

Question de Micka : le cours pour apprendre à jouer par cœur fait-il doublon avec la méthode D.E.R.I.V.E.S. ?

Non, car il n’y a jamais de doublon, chez nous.

La méthode D.E.R.I.V.E.S. te montre comment apprendre à jouer un morceau du déchiffrage à l’interprétation du morceau – et même jusqu’à l’improvisation – en suivant 7 étapes :

  1. D comme Déchiffrage de la partition
  2. E1 comme Extraction des parties difficiles pour les travailler en boucle
  3. R comme Réintégration des parties anciennement difficiles dans le morceau
  4. I comme Interprétation rythmique
  5. V comme Variations mélodiques
  6. E2 comme Effets harmonica
  7. S comme Solo (improvisation)

Le cours pour apprendre à jouer par cœur peut s’appliquer à tous les instruments

Il te dévoile 10 clés pour avoir la capacité de jouer tous tes morceaux de mémoire.

Pour le retenir, je te montre comment analyser le morceau que tu viens d’apprendre à jouer et comment le comparer aux autres morceaux de ton répertoire :

Apprends à jouer tous tes morceaux par cœur, même si tu n'as pas une mémoire d'éléphant

Apprends à jouer tous tes morceaux par cœur (quel que soit ton instrument et le styles de musique dans lesquels tu aimes t'exprimer) grâce à 10 clés que je te dévoile dans ce cours :

Question de François : Quels sont tes harmonicistes préférés ?

Ouh là là, il y en a tellement !

Au cours du Live, je te donne mon Top 10 (pas forcément de celui que j’aime le plus à celui que j’aime le moins, je les aime tous). Mais comme il en existe plein d’autres que j’ai oublié de citer, je te propose de regarder cet article que j’ai écrit – et que je vais compléter au fur et à mesure de mes découvertes et de mes coups de cœur – au sujet des grands harmonicistes. Bien sûr, c’est une liste très suggestive, mais tu vas sûrement trouver de l’inspiration chez tous ces grands noms du petit instrument :

Les grands harmonicistes

Question de Gaële : Que sont les overblows et les overdraws ?

A l’origine, l’harmonica a été conçu pour jouer la gamme majeure complète dans le registre médium, une gamme presque complète dans l’aigu pour étendre quelques mélodies qui dépassaient l’octave et accompagner en jouant les 2 accords les plus utilisés dans la musique folklorique bavaroise.

Puis, au fil de son histoire, l’harmonica s’est enrichi de sonorités qui ont été découvertes par des harmonicistes créatifs.

Les altérations permettent de compléter les notes naturelles de l’instrument diatonique, pour en faire un instrument entièrement chromatique.

Les « overblows » et les « overdraws » sont 2 types d’altération.

Les 2 autres s’appellent « altérations aspirées » et « altérations soufflées » :

Question de Michael : Peux-tu nous faire une démo de toutes les notes que l’on peut obtenir sur un harmonica ?

Pour obtenir la gamme chromatique complète sur 3 octaves, il faut savoir jouer :

  • les notes naturelles soufflées
  • les notes naturelles aspirées
  • les altérations aspirées
  • les altérations soufflées
  • les overblows
  • les overdraws

Question de Michael : Les overdraws sont-ils plus difficiles que les overblows ?

Pas tellement : si ton harmonica est bien réglé et que tu sais jouer les overblows, tu n’auras aucun mal avec les overdraws. C’est un peu comme si tu me demandais si les altérations soufflées sont plus difficiles à jouer que les altérations aspirées : si tu commences par les altérations soufflées, tu vas avoir un peu de mal au début, mais pas plus que si tu commences par les altérations aspirées.

Une fois que l’on a compris la technique, l’apprentissage n’est pas très long, pour déclencher les overdraws. C’est surtout la justesse, qu’il faut travailler (comme pour toute altération).

Rediffusion du Live dans son intégralité

0 Partages
  • François dit :

    Merci pour ce compte-rendu, très enrichissant. Ce live donne du corps au groupe d’élèves. Encore un élément de motivation. Bientôt un bulletin des anciens comme dans les grandes écoles ????

  • Ah, c’est une excellente idée, François !
    Que verrais-tu, dans cette rubrique ?
    Je pense à la photo de chaque ancien et le témoignage de son parcours dans l’école, mais peut-être imagines-tu autre chose. Je n’ai pas eu la chance de fréquenter les grandes écoles, je me suis arrêté au Bac+2 (DUT).
    Je suis curieux de savoir ce que tu vas me proposer.

  • >