Dans ce manifeste, une fois n’est pas coutume, je pousse un coup de gueule en dénonçant les plus gros écueils de la plupart des méthodes traditionnelles, supposées s’adresser aux harmonicistes débutants :

  1. les explications sur les altérations sont beaucoup trop succinctes ;
  2. on nous présente des partitions en clé de sol sans nous expliquer comme lire les notes ;
  3. les exercices sont écrits avec des rythmes que l’on ne sait pas lire ;
  4. les tablatures « notes aspirées en haut, notes soufflées en bas » sont difficiles à lire et ne correspondent même pas à ce qui se passe réellement dans l’instrument, à moins de le tenir à l’envers ;
  5. les morceaux proposés sont trop compliqués ;
  6. les morceaux sont joués trop vite ;
  7. c’est décourageant parce qu’on ne parvient pas à en faire le quart alors qu’on avait nourri beaucoup d’espoir en achetant la méthode ;
  8. on ne nous explique pas comment jouer avec un accompagnement musical : quand commencer à jouer, à quelle vitesse jouer, quels points de repère je peux prendre pour être sûr de jouer en mesure ;
  9. les exercices ne sonnent jamais comme l’original mais on n’a pas d’explication nous permettant de comprendre pourquoi ça ne marche jamais : on dirait que les auteurs n’ont pas l’expérience des cours et qu’ils ne peuvent pas anticiper les problèmes que les débutants vont rencontrer ;
  10. le son qui sort de mon instrument n’est pas du tout le même que celui de l’auteur de la méthode alors que j’ai acheté le modèle d’harmonica que lui et je ne trouve aucune explication qui me fait comprendre d’où vient cette différence et comment je peux améliorer mon propre son ;
  11. on voit souvent des techniques à travailler à l’harmonica, l’explication de certains effets mais être un technicien de l’instrument ne suffit pas : dans ces méthodes, on forme des techniciens, pas des musiciens !
Partagez55
Tweetez
Enregistrer
55 Partages